Karen Kalou.

Je dors avec un cataplasme d’argile sur le mollet gauche, là où Romain m’était tombé
dessus avec sa chaise pliante cet été. Un dossier à terminer ce week-end avec des ronds
d’aquarelle et le déménagement du bureau qui approche. Je mange ces petites céréales
carrées fourrées au lait très très sucrées. Et toujours beaucoup de soupes. J’écoute aussi
en boucle ce morceau de Soko. { ci-dessous les photos vaporeuses issues de l’Instagram
de la libanaise née à Montréal Karen Kalou. Elle vit maintenant entre Beyrouth et Dubai }

Publicités

Les commentaires sont fermés.