Andria Darius Pancrazi.

Trois petits jours à Grenoble, une fille qui tricote en attendant son train à la gare de
Saint-Marcelin, le vent sur le quai, un peu de pluie. Les vieux amis dans leurs sacs de
couchage, la délicieuse purée de potimarron au goût de beurre, les boules de gomme
à vingt centimes et les mots inventés. { ci-dessous les photos d’Andria Darius Pancrazi,
corse d’origine et installé maintenant à Oxford. Obsédé par les bâtiments de couleur
rose et les ciels pastels et la composition par les lignes }

Publicités

Les commentaires sont fermés.