Mamie.

Ma grand-mère, la maman de mon papa, est toute faible dans son lit d’hôpital. Je suis
allée la voir en bus, c’est rapide, finalement. Sa voisine de chambre m’a dit qu’elle m’avait
bien parlé, j’ai dû la fatiguer, elle a dû faire un effort, je la vois rarement. La nuit, je rêve à
ma grand-mère maternelle, celle qui est déjà partie. Je rêve de sa maison, celle où on
prenait le goûter chaque fin d’après-midi une fois que le bus nous avait ramenés de l’école.
On remontait la route, on faisait attention pour traverser. Elle était entourée. Mais après nous
sommes devenus grands. { ci-dessous encore quelques bricoles fabriquées pendant les
vacances : les guirlandes de bateaux en papier à retrouver sur ma boutique Etsy par ici }

2 commentaires
  1. J’aime vos textes, ils sont pudiques et délicats, et pourtant ils en disent tant… celui-ci me touche encore plus que les autres.

  2. speculo a dit:

    Merci beaucoup Chantall !