Retour.

Une semaine intense à Paris. Le train Suisse avec les gens qui racontent leur vie dedans,
un dossier à gérer plus long que prévu, peu de sommeil. Puis Belleville et Ménilmontant,
un perroquet gris du Gabon en vitrine, Godspeed dans les toilettes, une grande église et
ses escaliers, les terrasses des bistrots et leurs carrelages aussi. Les compteurs de décibels,
les ballons de rouge et la fermeture avec France Gall. Beaucoup d’Earl Grey et encore le
tour du cimetière. { ci-dessous les lectures et le CD de Miles Oliver découvert à Besançon }

Publicités

Les commentaires sont fermés.