Samedi.

Une robe verte avec des perroquets, rater les portes ouvertes de mon ancien lycée,
des voisins qui reviennent s’installer des années après l’incendie. J’arrive à partir de chez
moi sans parapluie, c’est plutôt récent. Mes cheveux frisent, ils le font de plus en plus, ils
n’étaient pas comme ça avant. De la compote de pommes et des œufs brouillés. Ma cicatrice
d’Harry Potter. { ci-dessous ma belle BD d’anniversaire offerte par mon cousin Damien et
le bon Gin japonais de Noël, offert par mon petit frère Etienne }

Publicités

Les commentaires sont fermés.