Anna Kövecses.

Un masque de lapin crétin, des vêtements des années quatre vingt. Une série entière
le dimanche sous la couette, faire une pile à l’équilibre précaire sur le canapé pour passer
l’aspirateur. Du soleil puis de la grêle, un chat dans la cour qui fait vraiment un bruit bizarre
le soir. Commencer plein de livres sans les finir, et contempler la magnifique et sauvage
Sibel au cinéma. { ci-dessous les illustrations de la jeune hongroise Anna Kövecses qui vit
dans un petit village à Chypre. De très jolis collages colorés aux formes simples }

Publicités

Les commentaires sont fermés.