Prison.

Un beau et dur monologue sur les conditions de détention françaises basé sur une longue
correspondance. Juste un peu de lumière dans le noir, et un banc sur lequel il est pénible
de rester longtemps. Et moi je dois justement répondre à J. de qui j’ai reçu une lettre lundi.
L’expo sur le thème du blanc se prépare aujourd’hui, j’attache mes cheveux devenus trop
longs en arrière, j’aimerais les couper courts. { ci-dessous mon petit sac jaune Paul Marius
et une petite assiette fleurie de ma mamie, récupérée par ma maman pour nous }

Les commentaires sont fermés.