Alison Rossiter.

Un vernissage blanc avec des meringues et du chou-fleur. S’endormir avec Les aventures
de Tintin, rêver que je pose ma tête sur le ventre d’un chiot tout dodu. Au matin, regarder
par la fenêtre le drap blanc accroché très haut dans l’arbre en face de ma chambre. Il a dû
atterrir là avec le vent. Depuis la grande terrasse des voisins. { ci-dessous les photographies
particulières de l’américaine Alison Rossiter, née en 1953. Elle récupère et développe de vieux
papiers photo périmés – 1900 pour le plus vieux – pour découvrir ce qu’a imprimé le temps}

Les commentaires sont fermés.