Alex Roulette.

Terminer le deuxième tome de Vernon Subutex, emprunter le trois à Rosario. Mes ongles
en plusieurs couleurs, du brocoli rôti à l’ail.. les mêmes choses chaque mois d’avril. Le soleil
le matin, remplacé par la pluie l’après-midi, retrouver Amaury & Franca qui m’avaient emmenée
à Chalon en février et leur montrer le café associatif. { ci-dessous les peintures hyperréalistes
de l’américain Alex Roulette, qui puise son inspiration dans ses souvenirs forcément un peu
flous et déformés. Des scènes du quotidien un peu étranges, à la fois réelles et imaginaires }

Publicités

Les commentaires sont fermés.