Shin Noguchi.

Faire un saut au marché à vélo avant d’arriver au bureau. Une botte de radis, des oignons
nouveaux qui sentent bon, des gariguettes bien rouges. De minuscules bouquets d’asperges
sauvages qui donnent envie mais qui doivent se manger en une bouchée. Les larmes aux yeux
en écoutant les amis d’Anne Dufourmantelle parler d’elle dans ce podcast et beaucoup de robes
à vendre. { ci-dessous les photos du japonais Shin Nogushi, qui s’inspire de son quotidien de
père de famille et de ses trois petites filles pour ces clichés qui donnent vraiment le sourire }

Les commentaires sont fermés.