Ron Jude.

Filer au ciné en vélo pour voir Bill Murray et Adam Driver lutter contre des zombies de
fin du monde. Bien rigoler grâce à deux ou trois répliques ou scènes répétitives. Les
croissants du matin, le sommeil très profond. Le vrai pigeon de dimanche, paniqué
dans la salle de vote, et la pâte à bretzels doublement levée au soleil dans la chambre.
{ ci-dessous les photos de Ron Jude, reparti à Lago, dans le désert Californien de son
enfance pour explorer sa mémoire, le lien entre le lieu et l’identité à travers le récit }

Publicités

Les commentaires sont fermés.