Charlotte Lapalus.

Dégoter un grand pot blanc à petits pois roses pour replanter la ciboulette. Partir lire
dans l’herbe haute, retourner au même endroit le lendemain pour un pique-nique avec
Damien et Elsa, se déplacer régulièrement pour rester à l’ombre, prise d’assaut. Croiser
Romain et son gros chien beige, rentrer dans la lumière du soir. Je continue à presser
toutes sortes de fleurs puis à les accrocher aux murs blancs. { ci-dessous les belles
photos de la marseillaise Charlotte Lapalus, pleines de poésie et d’humanité }

Publicités

Les commentaires sont fermés.