Maximilian Virgili.

La recyclerie plutôt vide, un mini-short rose satin et un tee-shirt des sept nains, des
mini-concerts à la fenêtre.
Marcher au bord du Doubs avec Virg, écouter les grenouilles,
regarder les belles maisons à travers les portails fermés et la végétation. S’arrêter pour
observer le passage des bateaux à l’écluse du tunnel sous la citadelle.
Un autre petit tour
du soir la nuit tombée.
{ ci-dessous les photos du berlinois Maximilian Virgili, des clichés
rapportés de ses voyages au Mexique ou ailleurs, des paysages, de jolis détails }

Les commentaires sont fermés.