Gundula Blumi.

Une vraie malédiction avec les verres cassés pendant la vaisselle. Un gros pain aux
noix, les premiers moustiques, lire à voix haute. S’installer dans le jardin de la maison de
Virginie, Rosario et Julie avant le match d’improvisation théâtrale, rigoler et avoir très chaud.
Un beau figuier plein de figues. Rencontrer Suzanne, écouter un hérisson se gratter dans
la nuit. Deux matins dans la cuisine de Virg { ci-dessous le beau travail de la berlinoise
Gundula Blumi, un site internet très prolifique et des photos très visuelles et sensibles }

Publicités

Les commentaires sont fermés.