Bartosz Kosowski.

La chaleur qui empêche de tout. Beaucoup de piques-niques, en bas de ma cour, le long
du Doubs. Filer à vélo dès que la température redescend, profiter du frais et de l’humidité,
de l’herbe. Écouter les grenouilles et regarder le vol des chauves-souris. Deux thés glacés,
plusieurs pailles interdites, une pizza molle et un gros bouquet de ciboulette.
{ ci-dessous
les chouettes illustrations du polonais Bartosz Kosowski
, des posters inspirés de l’artiste
constructiviste
Katarzyna Kobro et ses sculptures géométriques en surfaces planes }

Les commentaires sont fermés.