Joe Perri.

Un atelier pour tester la gravure en taille douce, une petite plaque de zinc, des plantes.
De l’encre épaisse à l’eau et une presse. Deux bières au soleil avec Charlie, un pique-
nique sur un grand draps blanc jusqu’à la nuit avec les copains du lycée, le guitariste qui
joue Blackbird et mange beaucoup de Maxi Kinder. Écrire sur mamie dans son carnet. Avoir
envie de glace, préparer des mini-sandwiches, écouter en boucle ce morceau de Yael Naim.
{ ci-dessous les belles photos de l’américain Joe Perri, parti explorer la ville de Mexico }

Publicités

Les commentaires sont fermés.