Camping.

Reprendre le chemin du Jura, s’installer un petit campement à quatre au milieu des
hollandais, monter les tentes et gonfler les matelas, visiter les alentours roses. Une
piscine, une rivière froide et un lac bleu turquoise. Deux maillots à rayures, le bruit des
gouttes de pluie sur la toile, le bruit rigolo des canalisations et la guerre pour les tours
de vaisselle. Un hamac, rigoler en lisant une bd de Fabcaro, un orage, une cascade.
{ ci-dessous les clafoutis-cerise du début de l’été et les gnocchis faits-maison }

Publicités

Les commentaires sont fermés.