15 août.

La drôle d’histoire d’un menuisier de la fin du XIXe siècle qui laisse ses confessions
sous le parquet qu’il est en train de refaire dans un château des Hautes-Alpes. Des
sèches et des cannelés, une grosse tarte au sucre avec de la levure comme celles
de la maman de ma maman. Cacher les lumières du salon la nuit,  regarder Toy Story 4
en très mauvaise qualité. { ci-dessous mon fidèle ventilateur jaune vital pendant les
épisodes de canicule au bureau et de jolies boîtes de sardines de La belle-iloise }

IMG_0317

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :