Vélo.

Faire durer l’été. Partir à vélo le long du Doubs, en direction de l’est, pédaler. les petites
maisons de week-end installées, les grandes propriétés aux pelouses bien tondues, toutes
les écluses, les hérons cendrés et quelques cygnes. Les villages très calmes, un petit château
et son grand jardin, une grotte aux coquillages et l’histoire de la Baronne. Le dessin de Jean
de Vienne au collège, un gîte magnifique dans un moulin, le figuier, la cage à œufs et la tarte
aux quetsches. Le Cusancin et ses grosses truites, la source bleue, sortir un lourd banc en
bois de la chapelle de Saint-Erminfroid, refaire tout le chemin à l’envers, assis dans le train.

Les commentaires sont fermés.