Rose.

Partir à vélo les deux pour la pause de midi dans l’immense parc vide de l’ancienne
Rodia, avec des bancs orange fluo. Manger une pomme, les épluchures convoitées
par les guêpes. Une future exposition en décembre qui va arriver tellement vite, mettre
en boucle ce magnifique morceau de Gil Scott-Heron et me préparer avec joie pour
un départ de trois jours à Marseille sous le soleil. Des figues séchées et des noisettes.
{ ci-dessous mon agenda 2020, rose poudré et ma dernière robe à manches longues }

Les commentaires sont fermés.