Lundi.

La pluie et le soleil qui alternent, mes cheveux qui continuent de beaucoup friser sur
le devant, là où ils sont longs. Je dois aller faire couper ceux de derrière. Les feuilles de
la cour qui sont de toutes les couleurs et la mousse très verte entre les pavés. Choisir
des jolis papiers et les plier en bateaux pour les guirlandes. Se replonger dans l’html et
le CSS et repenser à Rilès, le lapin si doux avec son petit nez qui bouge tout le temps.
{ ci-dessous le romarin rapporté du sud et le livre de collages de Bill Noir acheté à Dole }

.

Les commentaires sont fermés.