Albin Sjödin.

Un long week-end très froid, un documentaire sur le drôle de dessinateur Seth, les gants
et le bonnet pour faire du vélo. Bibi qui repart à la gare, Olive et Clément qui arrivent. De
très bonnes pizzas et deux bouteilles de vin rouge. Danser un peu, sourire beaucoup,
croiser beaucoup de vieux copains. Un gros gratin de courge, des sushis au lit, la nuit
qui tombe d’un coup. Un aller-retour pour une jolie commode en merisier. { ci-dessous
les photos du suédois Albin Sjödin, sombres et bleutées, un univers rêveur et envoutant }

Les commentaires sont fermés.