Carles Carabí.

Le radiateur qui peine un peu plus à chauffer, mes pieds gelés et une drôle de discussion
sur Freddie Mercury. C’est fou, cette semaine j’ai perdu la barre de mon appareil dentaire
planquée derrière mes dents du bas et accrochée là depuis plus de vingt ans. Elle s’est
décollée, je me sens libérée. Aujourd’hui le ciel est bleu et je pars pour Dijon écouter plein
de groupes chouettes dont mes chouchous de Lysistrata{ ci-dessous les photos de
l’espagnol Carles Carabí, arrivé tardivement dans la photographie professionnelle }

Les commentaires sont fermés.