Heiko Gerlicher.

Revoir Houda et boire du vin blanc, préparer des club-sandwichs pour un pique-nique
du midi, des poules qui ont soif, des crevettes marinées et des confettis. Charger la voiture
et partir camper à Morteau, les nuits froides, les touristes du saut du Doubs, une friture, des
moulins souterrains, le train Suisse, le lac de Neuchâtel et les gorges magnifiques de l’Areuse.
Avoir envie de faire du pédalo. Tremper les noisettes une nuit dans l’eau, boire du jus de citron
et préparer le départ proche à vélo. { ci-dessous les forêts gelées de l’allemand
Heiko Gerlicher }

Les commentaires sont fermés.