archive

GRAPHISME, ILLUSTRATION, ETC.

Terminer le deuxième tome de Vernon Subutex, emprunter le trois à Rosario. Mes ongles
en plusieurs couleurs, du brocoli rôti à l’ail.. les mêmes choses chaque mois d’avril. Le soleil
le matin, remplacé par la pluie l’après-midi, retrouver Amaury & Franca qui m’avaient emmenée
à Chalon en février et leur montrer le café associatif. { ci-dessous les peintures hyperréalistes
de l’américain Alex Roulette, qui puise son inspiration dans ses souvenirs forcément un peu
flous et déformés. Des scènes du quotidien un peu étranges, à la fois réelles et imaginaires }

Publicités

Préparer un cake au chorizo et tomates séchées, rester tard à la brasserie de Fab et
Quentin, en bas. L’étage en dessous de mon bureau. Cuisiner un gâteau au yaourt aux
bords croustillants pour le dessert, rejoindre Virg à la fin de son état des lieux pour un
verre dans le soleil qui se couche. Commencer deux films différents sans les finir. { ci-
dessous les super compositions de la designer américaine Kristen Meyer, qui organise
de façon graphique et géométrique divers objets ou aliments pour ses photos colorées }

Un masque de lapin crétin, des vêtements des années quatre vingt. Une série entière
le dimanche sous la couette, faire une pile à l’équilibre précaire sur le canapé pour passer
l’aspirateur. Du soleil puis de la grêle, un chat dans la cour qui fait vraiment un bruit bizarre
le soir. Commencer plein de livres sans les finir, et contempler la magnifique et sauvage
Sibel au cinéma. { ci-dessous les illustrations de la jeune hongroise Anna Kövecses qui vit
dans un petit village à Chypre. De très jolis collages colorés aux formes simples }

Écouter Anne Sylvestre un peu avant de partir tenir la recyclerie, en bas de mon bureau.
Attendre en essayant une perruque ou une veste, discuter longtemps avec les quelques
passants qui achètent des bricoles : bijoux, chemises ou jeux. Le temps qui passe vite,
finalement. La soirée au café au-dessus, l’ardoise, beaucoup d’amis. Et l’expo fantastique
de Benoît Huot, la route de Gray, le château, les magnifiques détails des démons. { ci-
dessous ma ceinture bien trop grande et le calendrier des thés de décembre dernier }

J’ai terminé les quinze doudous que je prépare avec soin, patience et amour depuis
des semaines { photos ici }. J’ai aussi crée 5 cartes postales de fin d’année différentes,
vendues avec leur jolie enveloppe en kraft recyclé { photos ici }. Je vends tout ça ce
week-end juste à côté de mon nouveau bureau { informations sur l’événement ici }.
Nous sommes prêts, moi et mon petit stand. { Pour ceux pour qui Besançon est le
bout du monde, je mettrai toutes ces petites choses en vente sur Etsy très bientôt ! }

Aller voir En liberté ! et rire beaucoup dans la salle presque vide. Casser une ampoule
aux toilettes que je venais d’acheter, avoir un peu de mal à respirer et toujours la même
fatigue dès le début d’après-midi. Un appel de Basile, la brume le matin et la lumière
très blanche, et les grosses feuilles jaunes des arbres. Un vieux monsieur qui sent la
citronnelle. { ci-dessous les collages crées par le couple portugais Fitacola, qui signifie
« ruban adhésif ». Des créations rétros et colorées, très épurées}

Une robe avec de toutes toutes petites étoiles jaunes et blanches, un cocktail qui s’appelle
Mireille, un riz cantonais. Je prépare mon déménagement de bureau, j’essaie de me projeter,
d’organiser. Je vais être toute seule dans une jolie pièce carrée dont je peux faire ce que je
veux. Avec une drôle de grosse fenêtre en demi-cercle. { ci-dessous encore un livre rapporté
de Varsovie, les psaumes illustrés de la poétesse polonaise Julia Fiedorczuk et une figurine
de Staline de très mauvaise qualité trouvée en boutique souvenir pour touristes }