archive

LA CUISINE

Porter des chaussettes par dessus mes collants. Mettre ma capuche. Grimper en évitant
de glisser dans les bois puis faire un détour pour continuer à marcher un moment sous la
pluie fine avant de rentrer. Ce beau morceau à deux voix dans les oreilles. Le marché bio
qui vient tout juste de reprendre place du Jura, une délicieuse tarte tatin aux navets. Le
premier épisode de la nouvelle saison de Fargo. { ci-dessous mes belles robes à motifs
et la tarte pomme-rhubarbe de la semaine dernière, quand il y avait encore du soleil }

Le gris qui revient. Traverser la ville et discuter enfin un peu avec Virg, écouter Laurent
raconter les émotions de l’inauguration du bar il y a pile deux ans, réfléchir à des habits
dorés. Regarder un documentaire sur l’anarchisme en deux parties et un autre sur les gens
qui vivent dans les tunnels sous terre à New-York. Choisir de nouvelles sandales, refaire
encore les si bons petits biscuits au chocolat avec la recette d’Annie. { ci-dessous une
expérience de lettres en sucre menée grâce à mon vieux moule Muji et ma jolie petite
lampe Fatboy blanche, portable et avec trois niveaux d’intensité reçue à Noël dernier }

J’ai croisé Sonia rue Battant puis pris rendez-vous pour mes cheveux comme avant.
Bien raccourcis et un peu éclaircis. J’ai eu Marion au téléphone, une carte postale corse
de Bibi dans la boîte aux lettre et un vernissage chez Öst avec les photos de Tristan.
{ ci-dessous le fameux thé de la chance offert par Caro et que l’on boit au bureau avec
délice. Un mélange de thés verts et noirs, des papillons de sucre jaunes, des pétales
de roses, d’osmanthe, de tournesol et de bleuet. À la fois fruité et avec un léger goût
de jasmin. Et puis des grosses boucles d’oreille Promod aussi }

La guitare de JB et les parties de Mortal Kombat. Se lever de nuit, partir dans le Haut-
Jura pour fêter Noël en famille. Un grand gîte, la brume et le soleil qui se battent pour
avoir la place. Des chaussons chauds en tricot tous doux avec de la fourrure à l’intérieur
et des pois rouges en dessous, chercher Charlie, les pétards dans les papillotes et mes
nouvelles petites bagues offertes et fabriquées par Moineau. { ci-dessous la carte
d’anniversaire fabriquée et envoyée à S. ainsi que des petits pains au lait tout ronds }

img_0132

Enfin une pause complète. Rester au chaud, faire du thé. Rester seule, s’étendre sous
la couette toute douce et profiter. Coudre pendant des heures avec mon chat en tissu
chaud sur les épaules, la radio. La satisfaction de voir les nouveaux doudous prendre
vie. Une grande soupe de céleri. Juste une sortie dimanche dans les rues remplies de
la ville. Jusqu’au cinéma. Ça grouille. La beauté de Polina et la danse, la neige russe,
le soleil de Provence. { ci-dessous la figurine de Mandrill expédiée à Saint-Etienne qui
a rejoint la belle collection de Nat & Momo ainsi que mes petits sablés d’anniversaire }

img_0146

Hier soir il faisait doux, il y avait la lune qui éclairait beaucoup et quelques petites étoiles.
Aujourd’hui la pluie n’en finit plus. J’ai une nouvelle lessive qui sent le bonbon et je mange
des Dinosaurus au travail. Je suis un peu coincée de l’épaule gauche et aussi du poignet
droit. J
’utilise de plus en plus d’emojis comme si j’avais 15 ans, je trouve certains très jolis.
{ ci-dessous une nouvelle couette toute douce aux motifs un peu carrelés pour mon grand
lit et la Margarita du Bar du Barbu dans son joli petit pot }

img_9978

J’ai regardé Queen of Montreuil l’autre soir. Je voulais le voir depuis longtemps, c’est très
beau et drôle. Un phoque solitaire dans une baignoire, une jeune veuve perdue, une poète
islandaise conductrice de grue et son fils avec une fausse moustache. En ce moment
au cinéma il y a l’effet aquatique de la même réalisatrice, mais je n’ai pas envie d’aller
m’enfermer dans une salle. Je pars sous la chaleur lyonnaise et Lou et Nino m’envoient
un mail avec une photo de phoque depuis l’Irlande. { ci-dessous encore Saint-Denis }

IMG_8947