archive

LA CUISINE

Depuis ma nouvelle fenêtre je vois les contrôleurs attendre les bus qui passent. Il fait
nuit vite, il pleut. Chez moi, je fais la vaisselle pour me réchauffer les mains, je n’ai plus
le temps de cuisiner. Je mange des biscottes chez Xavier et des Balisto au bureau. Je
n’ai trouvé que des jaunes, je ne me rappelle plus quels sont mes préférés, je crois qu’il
y en a avec des raisins secs. { ci-dessous mes poires Conférence bio pour l’hiver, et un
très joli pull jaune ou orange selon la lumière en laine trouvé chez Naf-Naf }

Publicités

Du soleil pour le déménagement, tout entasser avec Virg et se dépêcher. Puis déballer
doucement, monter les nouveaux meubles et trouver une place aux choses. Je rêve
littéralement de vacances chaque nuit. De bateaux ou d’aires d’autoroute. Encore un
Mont d’Or, deux gâteaux au chocolat avec beaucoup de beurre et se rappeler de mon
CD de Patricia Kaas. { ci-dessous des bonbons rapportés de Varsovie, au goût très fidèle
de pastèque, et un beau livre jeunesse de Dawid Ryski également rapporté de Pologne }

Un samedi matin studieux à chercher longtemps des idées, un film qui fait peur dans la
forêt suédoise. Le restaurant chinois avec Xavier et Damien, la nuit autour. Une veste rigolote
comme un gros doudou marron, qui tient bien chaud. Un dimanche à ne rien faire à deux,
juste des crêpes, le canapé et des documentaires. De la place sur ce canapé. Croiser
Virg par hasard en famille, lui donner mon téléphone rose. { ci-dessous la belle collection
de vernis vegan « green » de chez Manucurist et le raisin rouge du mois de septembre }

Un lundi froid, en bottes. Un nouveau téléphone avec plus de place, la couverture du
canapé. C’est le premier jour du mois d’octobre, on avance vers la nuit. Je rêve d’enfants
qui parlent français à New-York et de salle de cinéma dans une immense grotte, avec des
chiens qui courent dont l’ombre est projetée. Passer voir Marie-Ange dans le dimanche
ensoleillé, rire fort devant le dernier film de Delépine et Kervern dans la salle remplie. { ci-
dessous les noix fraiches et des sucreries illustrées rapportées de Pologne }

Du magnésium de la mer morte, un cake avec les dernières tomates cerises. Une
découverte sur le mal de dents, l’expérience de la sophrologie puis de l’hypnose
thérapeutique. J’oublie de plus en plus souvent des noms propres et je retrouve avec
joie les personnages burlesques filmés par Bruno Dumont sur Arte. Les nuits froides
et octobre qui arrive bien vite. { ci-dessous les aubergines rôties avant mon départ
puis pelées pour être congelées, elles sentaient délicieusement bon }

Rôtir des aubergines, préparer ma valise. Retrouver la texture de la crème au Calendula
de quand j’étais petite et aussi la même odeur. Manger une tartine aux morilles gratinées,
retraverser le vieux cimetière, croiser de la vigne vierge aux couleurs folles, regarder les
vieux objets de la brocante, commander des sushis pour le dimanche soir et chercher
un film avec des super-héros. { ci-dessous les vernis vegan Green de la marque
Manucurist et l’étiquette faite maison pour le vin de noix apporté par Marie cet été }

Mes écouteurs blancs m’ont encore lâchée, j’attends les nouveaux. Je me suis réveillée
avec l’envie d’avoir un nouveau téléphone portable et j’ai fait des cookies à la place.
Déguster du chardonnay jurassien de chez Ratte, avec du comté, du saucisson et de la
confiture de cassis. Sortir manger une glace, hésiter sur les parfums de fruits. Regarder
les gens passer. Certains podcasts interrompus pendant l’été commencent à me manquer.
{ ci-dessous le clafoutis aux mirabelles de la semaine dernière et de jolies courgettes jaunes }