archive

LA PHOTO

Retrouver les cousins et cousines pour un mariage. Le soleil revenu, un petit short en
jean. Se retrouver entre filles et partir pour Lods à travers les belles routes et la verdure.
La belle et vieille maison en bois, le chien-loup des voisins et ses grandes dents. Swan
tout potelé et tout blond et son livre des guilis. 
Reprendre les pinceaux et les petits pots
de peinture. Trois toiles carrées, des futurs collages. { ci-dessous les photos du blog-
voyage d’Amélie & Benjamin, basés à Marseille. Ils partagent leurs différentes expériences
et destinations à travers de très beaux articles }

Je reste tard au bureau, je trie des typographies, propose des prix. Je ne vois pas grand
monde, je ne m’endors pas tout de suite. Le premier soir d’orage, juste avant la pluie, un
gros chat blanc miaulait en bas dans la cour. Etienne s’est envolé en Chine pour la semaine.
Je trouve le temps de dessiner une jolie carte rose et florale pour la mariage de samedi.
Je retrouve les émissions d’été de France Inter et l’intéressante Caroline Gillet{ ci-dessous
les belles photos de Marzena Skubatz, qui se promène entre l’Allemagne et l’Islande.
Portraits ou paysages, des séries monochromes et froides mais remplies de douceur }

Chaleur, grosses journées, robes courtes. Peu d’appétit, le bas du dos douloureux, les
piqures de moustiques, les petits bleus. La deuxième saison de Master of None : le grain
de folie joyeuse et charmante de Aziz Ansari et ses amis. Aller chercher de bons légumes
jusqu’à Bregille, perdre un vélo. Ma bière emportée par erreur,
un jus de raisin, un quart
de pizza. Laisser la pression et la fatigue retomber dans l’herbe{ ci-dessous les photos
de Stephanie Gengotti, franco-italienne. Une série urbaine mais également composée de
portraits à propos du quartier populaire de San Basilio, à Rome }

Je n’avais pas vu Virg depuis très longtemps. Un vendredi soir à rattraper le temps
perdu et parler de ce qui occupe nos vies en buvant des bières. Le ciel gris, toujours
installée dans son canapé confortable. Un long déménagement, cinq étages et des
courbatures encore plus fortes le deuxième jour. Un petit-déjeuner de luxe, une flam-
mekueche en terrasse le midi, une exposition de dessins et les toits de Besançon.
{ ci-dessous Nowhere, la série de Francesco Margaroli, qui s’intéresse à l’atmosphère
des fêtes foraines sur le départ, désertées une fois les stands et les manèges fermés }

L’ambiance gelée de la troisième saison de Fargo. Les poussins rigolos du Grand
méchant renard, dont un qui s’appelle Michel. Une émission sur Manu Larcenet, la
salle d’attente du dentiste et le magazine IDEAT, le patient arrivé en skate, la dame
qui devait rejoindre sa cousine au cinéma et qui est arrivée trop tard. La belle et
jeune Ava qui tombe amoureuse pour la première fois et qui donne envie de folie.
{ ci-dessous les montages du graphiste allemand Matthias Jung : de drôles de
maisons imaginaires flottantes, crées par assemblage de différentes photos }

Un saumon gravlax, un vélo qui freine trop. Le tunnel sous la citadelle, la nuit. Un long
apéro avec Bérangère et Marta de l’atelier, des projets communs qui donnent envie.
Trop chaud, trop de bruit, trop de monde. Faire des brasses avec mes lunettes dans l’eau
fraiche du matin, pique-nique, carottes râpées et bracelet jaune. Les jours et les mois
qui viennent incertains. 
{ ci-dessous les photos du norvégien Tine Poppe, qui se place
au ras du sol pour transformer grâce à ce point de vue les herbes, fleurs et plantes en
jungle géante, luxuriante et colorée }

Porter des objets et cartons en grimpant la rue pavée. Le nouvel appartement de Caro
calqué sur mon ancien nid ruelle des Moutons. Un dîner dehors entre filles dans les
hauteurs, dans la nuit, danser un peu en redescendant. Les papillons toujours en nuée
dans les lampadaires, écrasés aussi, au sol. Des Vedett samedi après-midi avec Etienne,
Damien et Nico, rire, se coucher tôt. { ci-dessous les vendeurs de rue vus de dessus, par
la photographe allemande Loes Heerink, installée au Vietnam. Depuis un pont, armée de
patience, elle a capturé ces différentes bicyclettes et leurs chargements colorés }