archive

LA PHOTO

J’ai reçu mes nouvelles lunettes, elles sont toutes petites et espagnoles. Pas totalement
rondes. Je vais essayer de les mettre souvent. Je suis allée chercher ma nouvelle carte
d’identité, la dernière avait dix ans, un souvenir de Saint-Etienne. Je regarde le triste et
drôle Kidding, Jim Carrey à nouveau filmé par Gondry. J’ai cru que la sœur de Mr. Pickles
était l’actrice de Better Things, mais pas du tout. { ci-dessous les photos du parisien
Julien Magre, une collection de
plus de trois cents clichés argentiques réalisés à partir
de 1999, documentant son quotidien, sa famille, de manière très poétique et personnelle }

Publicités

Des Ricolas à plein de goûts, des kiwis sans poils. Beaucoup de chaussures et du très
joli cuir. Une toute petite pluie du matin, des litres de soupe, des courgettes jaunes et
l’ongle du pouce un peu abimé à cause des heures de décorticage de noix. Déjà envie
d’allumer le chauffage, déjà. Les heures gelées, se réfugier sous la couette{ ci-dessous
le travail du canadien Brendan George Ko, un conteur visuel qui utilise la photo comme
mémoire des lieux, voyages et rencontres à travers l’Amérique }

Un bon jus de raisin un peu trop sucré de vergers lorrains. Le goût de la première soupe
de l’automne avec du céleri branche, un thé vert à l’ombre avec Victor et ma nouvelle
grosse écharpe en laine, un pansement sur ma dent. J’ai rêvé d’une boulangerie où l’on
s’adressait à moi par mon prénom. Avec un choix immense de différents pains très cuits
à la croute bien dorée. { ci-dessous les photos du jeune américain Nicholas Scarpinato,
un bel univers onirique et pastel. Des portraits, paysages ou mises en scènes très colorés }

Passer chez Damien lui apporter une affichette de chat perdu rapportée de Varsovie.
Boire des verres en discutant, rentrer pas trop tard en oubliant mon parapluie. Le gentil
guichetier de la gare de Dole, avec ses cheveux longs. Un robot qui lave les vitres, à la
verticale. Aller chasser des Pokémon en famille dans la nuit, ne pas perdre les yeux des
cochons qui rient, avoir trop de choix dans les desserts { ci-dessous les photos de
l’américain Tyler Haughey, un reportage dans les stations balnéaires du New-Jersey
construites dans les années 50, inondées de touristes l’été et délaissées hors-saison }

Aller voir le long film allemand Une valse dans les allées au ciné : quand un supermarché
devient le théâtre de notre humanité, avec poésie, lenteur et en très peu de mots. Les blouses
bleues, la machine à café, les grands rayons à ranger. Du patinage artistique en Fenwick, un
mars avec une bougie d’anniversaire dessus, le bal des manutentionnaires dans la ruche qui
les emploie. Une histoire d’amour qui parle des questions sociales. Strauss qui côtoie Son Lux
et un bel acteur, Franz Rogowski. { ci-dessous les photos de l’américain J. Bennett Fitts, qui
rend esthétique le déclin : piscines de motels désaffectés ou sites industriels abandonnés }

 

Chercher des feuilles de brick, vite abandonner, retrouver Virg et décider d’aller à Rivotte.
Goûter la bière légère et délicieuse de Camden Town Brewery. Mâcher à droite pour éviter
le mal de dents, appeler un nouveau dentiste. Recevoir une affiche du beau film Vierges
envoyée par Bibi depuis son cinéma stéphanois. Un melon vert d’Espagne un peu oval,
la chaleur à nouveau. { ci-dessous le travail de la lettonne Ulrika Kestere, photographe,
et graphiste basée en Suède et inspirée par le climat scandinave et les paysages baltes }

J’ai rempli quelques pages d’un petit carnet avec les endroits que je veux voir à Varsovie.
Je commence à me familiariser avec le plan de la ville et les quartiers. J’ai fait raccourcir mes
cheveux, j’aime passer ma main dans ma nuque rasée. Après le repas dehors en famille les
enfants se sont mis à pelleter un gros tas de terre avec énergie. La nuit tombe tôt, j’ai attendu
le train toute seule sur le quai et retrouvé mes draps propres. { ci-dessous la série « J’habite
une ville fantôme » du photographe d’origine bretonne Thibaut Derien. De vieilles façades
de commerces aux typographies anciennes, témoins d’une vie passée }