archive

Archives de Tag: théâtre

La nouvelle pièce des suisses Zimmermann & de Perrot est carrément folle, avec une
installation géante : quatre cases sur une roue qui tourne, et chaque danseurs-acrobates-
comédiens qui évoluent dedans ou en dehors, à l’endroit, à l’envers, et jouent avec
l’attraction terrestre. C’est drôle, bizarre et un peu fou. { je suis tombée sous le charme
de Tarek Halaby, danseur barbu en caleçon-gilet-chaussette-casquette, qui chante en
vrai comme un bluesman aigu et se transforme en prof de yoga bobo surexcité à la fin }

hanswasheiri

Mercredi je suis allée voir Qui-vive, le dernier spectacle de Thierry Collet / Compagnie
Le Phalène. Cette fois, la magie est décortiquée voire même expliquée au public, qui
participe largement aux expériences. La manipulation mentale est à la fois prouvée et
dénoncée.. c’est déconcertant et drôle, parfois inquiétant. On ne comprend pas tout,
et on nous donne un peu une leçon.. { En plus j’ai été choisie pour monter sur scène,
une de mes plus grandes phobies je pense, mais tout s’est bien passé }

QUI VIVE - COMPAGNIE LE PHALENE -

La saison de théâtre a repris. Mercredi je suis allée voir Les Beaux Orages qui nous
étaient promis
, le dernier spectacle des jongleurs du collectif Petit Travers (Toulouse)
que je connaissais déjà. Cette fois-ci ils sont sept sur scène, pour un spectacle très
rythmé et un jonglage complètement chorégraphié. Chaque trajectoire des balles
blanches dans l’obscurité est maîtrisée au millimètre, on entend le son sourd des
balles qui claquent au sol. C’est un peu drôle de temps en temps, et c’est vraiment
très beau, surtout. { une vidéo ici }

lesbeauxorages

Hier soir je suis allée voir le spectacle mis en scène par François Morel, avec Olivier
Saladin et Olivier Broche (compères des Deschiens) à la Scène Nationale de Besançon.

INSTANTS CRITIQUES – Mise en scène François Morel – théâtre, 1h30
Sur scène, les deux acteurs incarnent un duo des années 70, les critiques cinéma de
l’émission radiophonique de France Inter, Le masque et la Plume, Jean-Louis Bory et
Georges Charensol. Dans une salle de cinéma, un peu défraîchie où certains sièges
sont cassés, ils s’affrontent avec éloquence, passion et mauvaise foi en donnant leur
points de vue très différents (le plus âgé, réac et le plus jeune, moderne et un peu trop
passionné) sur une poignée de films d’époque. C’est à la fois Drôle et émouvant, car
on sent malgré tout une vraie complicité entre eux. Ils sont accompagnés ponctuellement
au piano, au chant ou à la danse par la musicienne Lucrèce Sassella, habillée de rouge.

instantscritiques

{ Crédits photos ci-desssus : Franck Moreau & Manuelle Toussaint }

Cette année, le Théâtre de l’Espace & le Théâtre Musical (ex. Opéra Théâtre) fusionnent
et partagent leur programmation. Ce qui m’arrange vraiment car j’ai toujours apprécié
les spectacles de l’Espace mais retourner à Planoise le soir juste après en être revenue
(j’y travaille) commençait vraiment à être dur. Par contre.. les prix ont un peu augmenté,
je me suis donc restreinte à 3 spectacles cette année, représentés à l’Opéra théâtre.
Je suis allée voir le premier la semaine dernière, et n’ai pas été déçue !

LE GRAND C – Compagnie XY – cirque, 1h30
17 voltigeurs, équilibristes, acrobates de très haut vol évoluent ensemble sur scène,
dans une volonté de démarche de création collective. Leurs corps s’entremêlent, se
superposent, s’élèvent, forment des pyramides, des figures géométriques, des colonnes,
composent et recomposent. Au-delà de la technicité, de la virtuosité et du talent de tous
ces artistes, ce spectacle rempli d’énergie et de grâce repose sur un ciment
indispensable : la solidarité, l’écoute et l’attention porté à l’autre.

Mes deux futurs spectacles :
– Instants Critiques mise en scène François Morel en décembre.
– Un casse-noisette mise en scène compagnie hip-hop Malka en mars.

{ mes archives des spectacles du Théâtre de l’Espace : 1 I 2 I 3 I 4 I 5 I 6 I 7 I 8 I 9 }